Compte Rendu du salon Flam’Expo


Du 21 au 24 Fevrier 2013 se déroulait à Lyon le salon bi-annuel Flam’Expo réservé aux professionnels.

Cette année, la place réservée aux exposants de la filiere bois avait largement augmenté mais il ne faut pas y voir là un signe de bonne santé mais plutôt le signe du déclin de la filière solaire qui brillait encore de 1000 feux lors de l’édition 2011 …avant de perdre près de la moitié de ses emplois… Triste sort.

Impossible de vous conter toutes les nouveautés qui étaient présentées lors de ce salon. Nous le ferons plus en détail lors du salon Bois Energie qui se tiendra Fin Mars à Nantes. Mais voici quelques éléments marquants :

–    Les acteurs Italiens (MCZ, Palazzetti, Edilkamin) s’illustrent par des stands imposants, un positionnement très design et un nombre impressionnants de nouveautés
–    Les acteurs Français étaient bien discrets. Heureusement Seguin/JC Bordelet et Brisach sauvaient la face.
–    Avec des ventes en croissance et un besoin constant d’éducation, les marques de chaudières à bois ou a granulés affirmaient clairement leurs ambitions à l’entrée du salon.

Parlons de quelques nouveaux appareils

–    Palazzetti a obtenu de nombreuses nomminations aux awards avec
* le poele Denis extra plat,
* le poele Adagio (en lancement) petit format pour petites puissance (1/4kw) qui a été récompensé lors de ce salon
* et le poele Nicolas (en photo), un poele mixte buches/granulés assurant un rendement supérieur a 90% quelque soit la combustible. L’appareil est ventilé mais semble pouvoir fonctionner avec des buches sans électricité. On tient peut-être là un concurrent sérieux pour le poele mixte Induo de Rika même si on regrettera un volume plus imposant et un design moins épuré. Lancement produit à suivre de près !

A noter un très bel espace tendance (en photo) et le lancement d’une gamme de chaudières à granulés. Encore un nouvel entrant dans ce secteur !

– Chez Edilkamin, une des marques leader en France avec plus de  17 000 poêles vendus (!)  les nouveautés sont légions. Un catalogue leur est dédié. Et pour être franc, nous n’avons pas encore eu le temps de l’étudier à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Jotul mettait en démonstration un nouveau poele à granulés. Le PF 610 est bien dans son temps (brillant et peu profond). Jotul ajoute aussi un poele à bois à sa gamme le Scan 85.

Dovre présentait sa nouvelle version du Vintage 50 dont nous avions déjà parlé. Un design toujours aussi rétro pour des performances améliorées avec cette version E9 (en photo). Coup de cœur pour les membres du jury du salon.

–    CMG est un acteur qui monte dans l’univers des poeles à granulés (lui aussi italien). Nouveau logo, nouvelle charte, nouveau site web mais c’est avec une gamme de poeles à buches qu’ils nous surprennent cette année.

–    MCZ en impose avec son stand, affichant clairement ses ambitions dans tous les secteurs : La marque Red pour les chaudières, Arco pour les cuisinières, Sergio Leone (autre marque rachetée il y a peu) pour les poeles artisanaux à accumulation.
Quant aux poeles bois/pellet de MCZ, la gamme se complète (avec un modèle extra plat bouilleur par exemple) autour d’un travail particulier sur le silence (gamme duo) et la modulation (gamme Hydro Air permettant de renvoyer plus ou moins de chaleur dans l’habitation avec la vanne 3 voies et l’échangeur des poeles bouilleur MCZ).

–    Seguin, partenaire exclusif de plusieurs marques, étend le panel des solutions qu’elle propose au marché grace
* au Piazzetta E927, un poele a granulés a ventilation naturelle ou forcée (au choix) avec canalisation de l’air chaud et télécommande
* Et à l’Integral de JC Bordelet au style deco loft (en photo).

On modernise aussi la gamme des poeles cheminées avec le I 700P et le très reussi Kubik (en photo)

–    Belles découvertes chez Nordpeis qui signe des réalisations aussi belles qu’innovantes…gage d’ambitions nouvelles sur le marché français.
On citera par exemple le poele de masse Salzbourg avec  1600 kg de masse (beton special) montée en moins de 5h pour un cout autour de 8 000€. L’appareil à l’image de ce que proposait déjà Jotul, dispose d’ un clapet de dérivation pour empêcher l’air chaud de circuler au sein de la masse ce qui a pour effet de réchauffer la pièce plus rapidement par convection et non plus seulement par rayonnement.
Le jury du salon ne s’y est pas trompé en récompensant ce produit d’un award.

Autre proposition Nordpeis: un foyer (en photo) légèrement décalé vers le bas de sorte sorte qu’on ne puisse voir que les flammes…les bûches disparaissent, ne reste que le spectacle du feu.

–    Lohberger persiste et signe en matière de cuisinières à bois : Oui au look impeccable et oui à la performance et cela vaut même pour le nouveau modèle d’entrée de gamme le Rega75F. On peut avoir une cuisinière à bois à moins de  3 000€  avec Combustion Jetfire et régulation thermostatique pour une température de cuisson régulière !

A voir aussi le « Bake me » (poele à bois avec four, grand frère du cook me) et le Thermo Insert Wenge qui n’est pas poele bouilleur ni un insert mais bien un poele à bois au look moderne en pierre wenge.
 

–    Terminons notre tour avec la nouvelle gamme HIISI de Tulikivi, qui propose les seuls petits poêles de masse hybrides du marché.

Vous le voyez, les nouveautés n’ont pas manqué !

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.