Hwam Autopilot, la révolution électrique au service du poêle à bois.

Hwan Autopilot
Vous l’aurez sans doute compris à la lecture du titre de cet article; le fabricant danois de poêles Hwam lance une gamme de poeles à bois … électrique. En fait, il s’agit plutôt d’une nouvelle option qui peut être installée sur la plupart des modèles de la gamme Hwam.

  • Quel intérêt à "électrifier" un poêle à bois ?

Petit retour en arrière :
Les appareils de chauffage au bois ont beaucoup évolué. Ils atteignent des niveaux de rendement très élevés et permettent à leurs utilisateurs de profiter a plein d’une énergies peu coûteuse (pour le porte monnaie et l’environnement) : le bois !

Ceci étant le poêle à bois est à l’origine d’une grande partie des particules fines présentes dans l’air (au même titre que les moteurs des véhicules de transport) ce qui nuit à la qualité globale de l’air que nous respirons…et donc à notre santé.

On notera aussi le poêle à bûches est en train de se faire "doubler" par le poêle à granulés (en nombre de ventes) car  ce dernier offre plus de confort, de meilleurs rendements et il rejette moins de composés nocifs dans l’environnement.

C’est là que le système Hwam Autopilot intervient. La régulation électrique des arrivées d’air permet d’améliorer la qualité de la combustion ce qui a pour effet d’améliorer automatiquement les rendements et de diminuer les rejets de particules.

  • Comment cela fonctionne ?

Une sonde étudie en temps réel (toutes les 3 secondes) les composés des fumées.
Elle adapte en conséquence l’arrivée d’air primaire, secondaire et l’air servant au balayage de la vitre sur la base de réglages qui ont nécessités plus de 5 000 heures de test.

Une fois l’allure optimale trouvée, un thermostat déporté dans une télécommande repère la température de la pièce et adapte éventuellement l’allure de l’appareil pour atteindre la température désirée par l’utilisateur.

En plus de la régulation automatique, il y a donc un système programmable par télécommande.

La sonde repère aussi quand le bois vient à manquer. Le cycle de combustion optimisée arrivant à son terme, un signal est alors envoyé à l’utilisateur pour qu’il recharge l’appareil en bois.

L’électricité intervient donc à 2 niveaux :
– au niveau de la sonde (et ses mesures)
– au niveau de la télécommande.

Heureusement, le niveau de consommation électrique devrait être très faible (il n’y a pas de ventilation forcée ou d’allumage automatique comme pour un poele granulés) et l’appareil pourra fonctionner sans électricité (de façon non optimisée bien sur).

  • Quels sont les avantages de ce système ?

– Le système profite avant tout à l’utilisateur car l’optimisation de la combustion permet d’augmenter les rendements  et donc de consommer moins de bois.
Hwam annonce ainsi +17% de rendement sans parler du surplus de confort associé à une régulation (même partielle) de la température ambiante.

– Ce système thermostaté remet aussi le poêle bois au goût du jour.
A n’en pas douter, ce type de solution permet aux poêles de mieux répondre aux exigences de la RT 2012 qui a mis a mal le nombre de ses installations dans les nouvelles constructions.

– Enfin le dernier avantage concerne la qualité de l’air.
A date, seuls les filtres à particules (encore assez rares sur le marché si ce n’est la solution franco suisse de Poujoulat) permettaient de palier au problème.
Hwam en s’attaquant à la cause des rejets de particules (combustion non optimisée) semble avoir réussi à résoudre le problème et c’est un point important quand on voit poindre à l’horizon une norme européenne (dite "lot  20") qui pourrait limiter le niveau autorisé d’émissions de particules à des niveaux que seuls les poeles nordiques les plus performants comme ceux de Jotul, Tulikivi … ont réussi à atteindre jusque là.

  • Et moi et moi et moi ?

La solution Autopilot est déjà distribuée au Danemark.
Comme nous l’a précisé Mr de Galembert, Directeur Général de Seguin, elle sera disponible en France via le réseau de distribution Seguin Duteriez. Il la proposera à la vente dès Juin 2013 via 5 revendeurs "pilotes" (nous serons d’ailleurs preneurs de leurs retours si l’un d’entre eux nous lit).

Cette option devrait ensuite être commercialisée par l’ensemble du réseau Seguin à partir de 2014 et le tarif devrait avoisiné 700€. Nous en saurons plus lors des salons de Verone et de Bois Energie où la solution Hwam Autopilot sera officiellement présentée aux professionnels.

 @@@@@

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.