RT 2012: les professionnels du chauffage au bois ont eu chaud

C’est avec soulagement que les fabricants de poeles et cheminées ont vu arriver les précisions concernant la "Règlementation Technique 2012"  et l’arrêté du 26 octobre 2010.


  • Poele et cheminées compatibles avec la RT2012?

Les prescripteurs du secteur de la construction que sont les architectes et les thermiciens ont clairement interprété que cette règlementation rendait impossible l’usage d’un appareil de chauffage au bois non "thermostaté"  (c-a-d ne permettant pas de réguler la température de l’habitation) dans une construction. De fait bien les experts du secteur se sont détournés des poeles à bois pour préférer d’autres systèmes utilisant les énergies renouvelables (poele granulés, PAC…). Ils ont d’ailleurs emporté avec eux l’avis de beaucoup de particuliers comme l’attestent les nombreux messages que nous avons recus (voir aussi le forum) dont voici 2 exemples :

Frederic R. :
« Nous faisons construire une maison et  notre constructeur vient de nous dire qu’on ne pouvait plus utiliser de  poele a bois ! Stupeur pour nous car nous ne voulons pas de poele a  granule et encore moins d’une PAC. »

Mme Aurélie L :
 « Nous faisons construire une maison bbc de 109.60m3 et  on nous a dit qu on etait obligé de mettre a poele a granule au lieu d’ un poele a bois donc je voudrais avoir un devis »

  • Que dit la DHUP ?

Il aura fallu bien des mois pour que la Direction de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Paysages (DHUP) apporte des précisions.  Et autant le dire; cela va  prendre du temps avant que la filière change les avis qui ont été forgés.
Si cela a impacté les ventes, le poids des nouvelles constructions est relatif et il faut rester positif : Un correctif a été apporté et le message est désormais clair : Oui, il est possible d’installer un poele à bois dans une maison neuve. 

Pour les appareils de chauffage non pourvus d’une régulation automatique, le poele ou la cheminée est accepté en tant que chauffage d’appoint si le logement est équipé d’un système principal de chauffage doté d’un dispositif d’arrêt manuel et d’un réglage automatique de la température intérieure.

Si l’appareil de chauffage est pourvu d’une régulation automatique, il peut être considéré comme source de chauffage principal pour autant que la surface totale de l’habitation ne dépasse pas 100 m2 (il faudra un chauffage d’appoint pour la salle de bain et les pièces de nuit).

L’intégralité du document est téléchargeable ici

  • A suivre…

 Les installateurs et fabricants ont désormais du pain sur la planche car il va falloir passer le message à tous les acteurs de la construction comme le précise Olivier GRELIER, Président de la commission  Chauffage au bois domestique du Syndicat des énergies renouvelables.   
 « Cette publication, qui précise les usages des appareils de chauffage au bois domestique dans l’habitat neuf, est une excellente nouvelle. Nous disposons désormais d’un important levier pour prescrire cette énergie renouvelable dans l’habitat individuel ».
 Faîtes passer l’information…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.