Un test pilote pour la qualité de l’air dans l’Arve

\\\\
La qualité de l’air doit être préservée et cela devient une priorité pour les autorités. Un "plan de Protection de l’atmosphère" (PPA) a ainsi été mis en place dans la Vallée de l’Arve à titre de test. Il préfigure peut être des «  PPA » à venir , notamment à Metz et Nancy. La démarche est positive et incitatrice.
L’alternative consiste à limiter drastiquement le chauffage au bois comme à Paris  suite à l’arrêté préfectoral qui prendra effet à partir du 1er Janvier 2015.*

Dans les zones ou l’air est le plus vicié, les mesures pui pourraient être prises dans le futur pourraient ressembler à ces 2 types de dispositif.

  • Alors voyons en quoi consiste ce "PPA" de la vallée de l’Arve :

Parce que c’est une vallée encaissée, les polluants ont tendance à stagner dans l’air et notamment les particules fines PM10. Elles sont liées à l’activité humaine et en premier lieu au chauffage au bois résidentiel (pour  50%) contre 23% pour le transport et 21% pour l’Industrie.

Un fonds Air bois a donc été mis en place conjointement avec l’Ademe et les acteurs de la région. Il consiste à offrir 1 000€ pour l’achat d’un appareil performant (5 etoiles Flamme Verte ou équivalent) en remplacement d’un appareil ancien ou d’un foyer ouvert sachant que l’installation doit être opérée par un professionnel Qualibois.
Cette aide, cumulable avec les autres aides existantes (crédits d’impots, Eco PTZ, Anah…), couvre 41 communes. Elle est versée uniquement si les travaux ont été réalisés après validation d’un dossier de demande d’aide.
 

  • Ce que préfigure ce "PPA"

On comprend dès lors les efforts que font actuellement les fabricants de poeles pour optimiser les performances et les certifier. Si les rendements ont énormément augmenté ces dernières années,  leur attention est désormais moins sur l’amélioration des rendements que sur la baisse des émissions de polluants.
Un facteur de diminution 2.5 est actuellement à l’étude au sein de Flamme Verte pour les rejets des PM10 (de 50 a 20mg).
En attendant les particuliers, surtout en zone urbaine (ou en vallée montagnarde) ont intérêt à opter pour des appareils performants et exiger un certificat des performances de l’appareil (DOP).

On attendra aussi de voir comment le problème des rejets liés au transport sera réglé. Malheureusement on ne s’étonne pas trop que les pouvoirs publics n’y voient pas une priorité pour le moment. Cela impliquerait sans doute des mesures impopulaires et des efforts délicats pour les lobbys liés au transport…

– Cyril –

* Si tous les appareils de chauffage au bois seront interdits sur Paris (sauf dérogation), seuls les appareils performants (rendement à 70% ou plus) seront autorises en région Ile de France ( ce qui écarte de fait tous les cheminées à foyer ouvert)

N.B.
Liste des PPA citée ici
Marseille, Toulon, Paris, Douai-Béthune-Valenciennes, Lille, Grenoble, Lyon, la Zone Urbaine Régionale de Rhône-Alpes, Nice, la Zone Urbaine Régionale de PACA et la Martinique

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.